musique et mots

Compositions musicales sur les étoiles, textes poétiques et courts métrages

Accueil > L’écho des mots > Et si...

Et si...

1096 visiteurs

Et si ma peur bleue,
Dans ses yeux si bleus,
Sous ce regard silencieux,
S’évadait et par bleu...

Et si mes angoisses,
Sous un azur froissé,
Dans le ciel agité,
Se confondaient en unicité...

Alors je serai comme les lacs, les étangs,
De ce turquoise reposant
Entre le bleu ciel et le bleu cyan.

Et si toutes mes craintes
Dans un océan d’étreinte
Sous les vagues atteintes
Se noyaient dans la teinte...

Et si toutes mes questions
Avec mon imagination
faisaient naufrage par le fond
dans l’abysse en siphon

Alors je serai comme les lacs, les étangs,
De ce turquoise reposant
Entre le bleu ciel et le bleu cyan.

Apaisé, mais lassé
Ne voudrais-je alors ressembler
Au bleu nuit étoilé
Quitte à tout recommencer.

Libre dans ma tête
Libre de mes gestes
Libre de ma quête
Libre de mes dettes

Alors je serai comme les mers, les océans,
De cet indigo transparent
Entre le bleu nuit et le bleu de brême.
Je pourrais me choisir
Mon étoile favorite
Ma carte céleste illicite
Dans le reflet de mon odyssée

Mais tant que c’est demain
Tant que je le vois loin
Je ne m’en sers pas
Je ne le vis pas

Si pour le moment
C’est là mon dilemme
Un mélange des bleus du ciel
Une croisade embuée

Alors je suis comme les lacs, les étangs,
De ce turquoise reposant
Entre le bleu ciel et le bleu cyan.
Je suis aussi comme les mers, les océans,
De cet indigo transparent
Entre le bleu nuit et le bleu de brême.
J’alterne encore entre les deux,
Comme les lacs les océans
Entre le bleu ciel et le bleu nuit.
Et si...
Musique de Sébastien Bataillon - Novembre 2011

Vos commentaires

  • Et si..., par Dany

    Je crois que lâcher ses peurs, c’ est entrer dans la confiance et s’ ouvrir à ce véritable amour dont tu parles... Croire en soi, n’ accepter de penser qu’ aux belles choses, ne voir que ce qui est positif et faire fi du reste... pense au rayon bleu, pouquoi ta peur est bleue ? le rayon bleu, ne serait-il pas la volonté d’ être, d’ oser enfin être soi. Est-ce cela qui te fait si peur ?... a+.

    Répondre à ce message
  • Et si..., par Tania

    Jolie musique ^^ toujours un peu triste, mais très belle !

    Répondre à ce message
  • Et si..., par Jacqueline

    Bravo Seba pour ta création musicale. Les rêves ne sont pas seulement tristes...

    Répondre à ce message
  • Et si..., par Dany

    Tout est superbe, paroles, musique et interprétation...

    bravos aux chanteurs, c’ est la première fois que j’ entendais mon beau-frère chanter, ce fut avec beaucoup d’ émotions..quant à notre jeune et talentueuse chanteuse...quelle belle voix qui ne demande qu’ à s’ affirmer, ce qu’ elle a commencé d’ ailleurs depuis sa première interprétation...

    merci à vous trois.

    Répondre à ce message
  • Et si..., par Dany

    Le bleu cyan est-il la dimension au dessus du bleu ciel ?

    le bleu du rayon de la volonté, l’épée de Mickael... enfin, tu vois où je veux en venir, l’épée de mon neveu .. celle avec laquelle il gagne toutes les batailles contre l’ombre ...

    Répondre à ce message
  • Et si..., par Valianne

    Je trouve ton univers très profond et teinté d’une sensibilité qui donne à ta musique une part de magie et de nostalgie. Les voix sont belles et fragiles, continue surtout à nous faire partager tout cela !

    Répondre à ce message
  • Et si..., par J.Pierre

    Merci pour cette belle musique aussi envoutante que merveilleuse, que dire de plus, les mots ne sont jamais à la hauteur de ce que l’on ressent ou de ce que l’on veut exprimer.

    Tout ce que je peux te dire Sébastien continue à nous faire rêver et nous émouvoir

    Répondre à ce message

Un commentaire ou une suggestion ?

Publiez votre message en donnant au minimum votre nom.
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.